Le polo Monceau

 

Quel est le point commun entre Harvard, un crocodile et le reggae ?

 

Il faut retracer 63 ans d’histoire pour comprendre l’évolution de cette chemise à manches courtes en coton respirant qu’est le polo !

Baptisé « Monceau », parc parisien où s’est arrêtée la Bande de Joueurs cet été 2015, quoi de plus adapté pour partager une partie de jeu entre amis à l’ombre des statues de Frédéric Chopin et Alfred de Musset ?

 

Parc Monceau

 

Ce vêtement à la fois fonctionnel et de bon ton dans des circonstances plus habillées, JAQK en a fait une pièce symbolisant son esprit :

. Joueur : à l’image de son col en twill de coton et travaillé en tissu chemise et broderies
. Viril : avec ses épaules confortables, renforcées et surpiquées
. Elégant : grâce aux fentes délicatement doublées de tissu cravate
. Emprunt de tradition : la partie plus longue à l’arrière permettait qu’il reste en place au moment du service lors d’un échange au Tennis.
. Instinctif : puisque décliné en piqué de coton et en jersey chiné.

 

James Dean

 

Inspiré, revendiqué, adopté. Parisien, New-Yorkais et Londonien, il retrace parfaitement l’histoire de la Bande de Joueurs lors de cet été en ville !